fonctionement

Fonctionnement d’une piscine naturelle

Les piscines écologiques sont la reconstitution d’un milieu semi-naturel où s’établit un équilibre biologique. Penser et construire une piscine naturelle équivaut à mettre en place un véritable écosystème quasiment autonome, où les plaisirs de la baignade respectent l’environnement naturel et paysager.

Devis gratuit pour la construction d'une piscine naturelle

Principe des piscines naturelles

L’idée de la piscine naturelle est née de l’observation des milieux aquatiques sauvages qui, malgré les éléments auxquels ils sont soumis, restent propres grâce à la filtration naturelle et aux volumes d’eau brassés.

La piscine écologique s’appuie donc sur des mécanismes naturels ainsi que sur les capacités et les propriétés de la faune et de la flore pour assurer un équilibre sanitaire.

Ce sont notamment les étangs qui ont servi de modèle aux piscines naturelles : si notre imaginaire y associe les eaux stagnantes, cette perception est trompeuse. En effet, en comparaison des bassins chimiques où toute vie est condamnée par des agents biocides, l’eau pure est non seulement un choix éthique, une démarche esthétique mais aussi et surtout une volonté de bien-être et de qualité de vie.

L’homme, en tant que baigneur, se retrouve partie intégrante d’un système vivant où les micro-organismes assurent en permanence la qualité de l’eau… quand les piscines chimiques, dites « traditionnelles », réclament des analyses très contraignantes.

La piscine écologique : un cycle de vie en plusieurs étapes

La piscine naturelle est composée de trois zones essentielles. La zone de baignade est reliée à un bassin d’épuration et à une zone de régénération par un espace d’oxygénation, qui peut prendre la forme soit d’une petite rivière, soit d’une véritable cascade d’agrément.

  • Une pompe permet à l’eau de baignade de s’écouler dans un circuit fermé dynamique qui assure un nettoyage permanent.
  • Une colonne de décantation recueille les éléments organiques de la zone de baignade et les oriente vers la zone de décantation.
  • Dans cette zone de décantation, l’eau est filtrée est épurée grâce à l’action combinée des plantes aquatiques et des bactéries. La matière organique est alors minéralisée.
  • L’oxygénation de l’eau épurée se déroule ensuite dans la cascade. La re-minéralisation est encore accélérée.
  • L’eau arrive ensuite dans l’espace de lagunage, aussi appelé zone de régénération. La faible profondeur et la présence de galets permettent de réchauffer la température. Les plantes également présentes complètent le processus de filtration.
  • Le bassin de baignade est donc enrichit d’une eau pure réintroduite dans le cycle entraîné par la pompe.

Pour obtenir un rendement de filtration et de régénération optimal, il est nécessaire que le bassin dédié soit de surface au moins équivalente à celle du bassin de nage.

Annonces idlead
A découvrir

Bassin d’épuration d’une piscine naturelle

Bassin d’épuration d’une piscine naturelle

Une piscine naturelle n'est pas une vague cuvette remplie d'eau croupie : c'est un...

Bassin de natation / de baignade d’une piscine naturelle

Bassin de natation / de baignade d’une piscine

Qu'il soit traditionnel ou intégré à un système écologique, le bassin de nage...

Bassin de régénération d’une piscine naturelle

Bassin de régénération d’une piscine

Appelé espace de lagunage ou zone de régénération, cet espace fait toute...

Pompe d’une piscine naturelle

Pompe d’une piscine naturelle

Dans le système écologique d’une piscine naturelle, la pompe est un peu le cœur...

Système de filtration d’une piscine naturelle

Système de filtration d’une piscine naturelle

La filtration d’une piscine naturelle est le point le plus sensible du système...

Système de chauffage solaire de l’eau

Système de chauffage solaire de l’eau

Lorsque l'on veut installer chez soi une piscine écologique, ce n'est pas pour la...

Skimmer

Skimmer

Elément essentiel de tout système de filtration, tant pour les piscines naturelles...

Annonces idlead